Le Pays
Pays
LEADER
Charte
Economie - Emploi
Tourisme
Santé
Habitat - Logement
Patrimoine
Culture
Conseil de développement
Documents
  (à télécharger)

Informations
Localiser le Pays
Comment venir ?
Vie Pratique
Météo
Liens utiles
Extranet du Pays
Carte des communes Liste alphabétique
 Commune : 
  
Intercommunalité

Le site du Pays en page de démarrage

 

La Vie Economique du Périgord Noir

Commerce - artisanat - services

COMMERCES ET SERVICES PAR SECTEUR D'ACTIVITE
SECTEUR D'ACTIVITE NOMBRE
ALIMENTATION     371
EQUIP MAISON     307
EQUIP PERSONNE      92
CULTURE/LOISIR/SANTE     134
RESTAURANTS/BARS     251
AUTO/MOTO/CYCLES       71
SERVICES  1 250
COMMERCES DE GROS     325
TOTAL  2 801

Commerce

Avec 1.293 entreprises commerciales générant 4.884 emplois, le secteur commercial représente en Périgord Noir plus de 13 % des entreprises et 18 % des emplois.

Comment qualifier la dynamique du commerce en Périgord Noir ?

Elle est globalement satisfaisante, même s'il y a des distorsions territoriales. La réflexion des commerçants s'est adaptée au positionnement géographique des communes par rapport aux agglomérations (Périgueux, Brive, Bergerac) ou aux bourgs centres (Terrasson, Montignac, Sarlat) qui se renforcent (exemple le projet de zone commerciale à Terrasson). Car les bourgs ruraux eux aussi s'équipent, tandis que le secteur le plus rural doit trouver de nouvelles formes d'activités combinées (multiples ruraux et points services par exemple).

Artisanat une force économique et un acteur social

L'artisanat regroupe plus de 250 métiers, répartis en cinq grands secteurs : alimentation, bâtiment, production, réparation et services. Avec 1.877 entreprises artisanales générant 5.887 emplois, l'artisanat représentait en Périgord Noir au 31 mai 2002, plus de 20 % des entreprises du pays et 21 % des emplois de la zone. La répartition géographique des entreprises est relativement homogène sur le territoire.
- Les points forts : un tissu artisanal dense et homogène, une forte implantation des métiers d'art et des ateliers (avec des actions collectives), des savoir-faire traditionnels spécifiques (sur le bâti, l'alimentaire…), un contexte touristique stimulant, une activité soutenue du bâtiment liée notamment au grand nombre de résidences secondaires (pouvoir d'achat),
- Les points d'effort : u des risques sont à prendre en compte, tels que la disparition de savoir-faire menacés (bâtiment et agroalimentaire), l'évasion commerciale vers les pôles départementaux et régionaux, et la saisonnalité touristique v une main d'œuvre locale peu qualifiée w les formations dispensées localement sont souvent en décalage avec les besoins et celles qui sont adaptées sont trop éloignées (handicap de la mobilité) x l'individualisme du tissu artisanal : peu de réseau et un sentiment d'isolement

Des services (privés, publics et associatifs) en constante progression

Les chiffres consulaires illustrent la croissance du secteur des services qui ont doublé entre 1990 et 2001, alors que le commerce ne bénéficiait que d'une progression de 4,23 %. Il est probable que les services détrônent en nombre d'entreprises le commerce dans les années à venir, conformément au positionnement tertiaire des territoires ruraux sans tissu industriel historiquement fort ou disposant de ressources (matière première ou recherche technologique par exemple) pouvant la stimuler.

De ce point de vue le canton de Sarlat est le véritable cœur des services au sein de la zone avec plus de 3 300 emplois, soit 35 % de l'ensemble. Ce domaine d'activité est largement dépendant de la politique d'équipement du territoire (hôpitaux, écoles, sécurité, transports, administrations, etc…).

 

Pays-Perigord-Noir.com - portail institutionnel du pays du Périgord Noir.
Réalisation Evolutis Web Agency